SPF

Vos emails sont hébergés un autre serveur que celui qui expédie vos emails et vous ne passez pas le barrage du SPF ou du Hello, aucun souci dans la zone DNS on va juste rajouter un ch’tit commentaire :

Et voilà le travail.

Please follow and like us:

MERAK webmail port 80 sous IIS7

Dans une fenêtre MS-DOS,

Maintenant, IIS écoute sur 85.31.200.4 mais pas sur 85.31.200.3 (qui devient libre pour IceWarp).

Please follow and like us:

SMTP : Adresse IP expéditrice

En cas de plusieurs IP sur le serveur de mail (notamment pour éviter l’utilisation du port 32000), certains MTA refusent la connexion pour cause de Spam.

La vérification est la suivante :
1/ Reverse DNS sur l’IP de connexion existe ?
2/ Si oui, résolution l’adresse IP -> nom DNS
3/ Pour boucler, résolution nom DNS dans IP

Si l’adresse n’est pas la même, le MTA adverse refuse la connexion.
Pour corriger ça, il faut mettre l’adresse IP sortante dans l’onglet option du domaine concerné.

Please follow and like us:

SMTP Error: Could not connect to SMTP host

Par défaut, à l’installation, le client web est configuré pour contacter les serveurs SMTP et IMAP sur le port 127.0.0.1. Hors il faut tout configurer pour utiliser une IP publique.

Voilà la modification à apporter :
– menu Groupware -> Client Web, changer les adresses IP pour contacter les services SMTP/IMAP/Messagerie Instantanée en IP publique.
– redémarrer les services Web et Control
– ouvrir le webmail dans une nouvelle fenêtre de navigateur
– envoyer un message

Please follow and like us:

v10.x boite pleine

On ne reçoit plus de message d’alerte instantané dans le cas de boites pleines :

Le RFC indique que l’erreur « mailbox full » doit être traité comme une erreur temporaire.
C’est pour cette raison que l’erreur renvoyée par le serveur commence par 4xx.

En suivant les spécifications, il est normal que l’expéditeur ne reçoit pas d’alerte car le serveur de l’expéditeur est sensé retenter l’envoi. C’est seulement à la fin de la durée des renvois définis dans le paramétrage du serveur expéditeur enverra un bounce à l’expéditeur.

NB de Merak : Cependant, pour répondre aux questions comme la tienne, à partir de la 10.3, l’administrateur aura la possibilité de forcer que l’erreur « mailbox full » doit générer une erreur fatale (5xx). Dans ce cas, l’expéditeur sera alerté tout de suite.

10.3 française sortira fin avril.
La variable à positionner est :

tool set system C_Mail_SMTP_Other_FullMailboxPermanentError 1

A noter que le choix 4xx ou 5xx s’applique à tout le serveur.

Please follow and like us:

Webmail > Connection Auto Merak v10

Récupérer le dossier autologin, et le décompresser dans un dossier sur Merak/html/webmail/

Dans le fichier login.html, remplacer toute la partie form par :

Fichier login.js :

Fichier proxy.php :

 

Please follow and like us:

règles sur Message Sytem

Les messages systèmes (style Delivery), par défaut, ne sont effectivement pas soumis aux traitements anti-spam, anti-virus, règles…

Pour que ce soit le cas, il faut que l’option « file MDA pour les messages du système » soit validée : dans Serveur de messagerie -> Service SMTP -> onglet Distribution, cocher « utiliser la file MDA pour les messages du système »

Il peut cependant y avoir des effets secondaires puisque tous les messages internes (messages d’erreurs, listes de diffusion…) sont alors traités comme des messages entrants et sont soumis aux filtres et à l’anti spam en particulier. Les conséquences ne doivent pas être très importantes mais il faut être attentif pendant quelques temps au fonctionnement du serveur.

Please follow and like us: